Ajouter à mes notes
Cartel précédent Cartel suivant
109

Le cuivre enrobé de papier transportait la voix

Pour constituer un réseau téléphonique, il n’y a pas d’autre possibilité, à l’époque, de poser des câbles métalliques.

• Les fils conducteurs en cuivre sont isolés au papier et regroupés par paires ou par quartes

• L’ensemble des conducteurs est entouré dans une enveloppe de plomb pour l’étanchéité.

• Il est généralement protégé par feuillard d’acier.

 

Sur des grandes distances, un câble, aussi bien construit soit-il, est le siège d’affaiblissement du signal, aussi est-il nécessaire de disposer régulièrement des bobines dites de Pupin.

Fermer
Saisissez le numéro de l'œuvre
1
2
3
4
5
6
7
8
9
0
Accéder